Main menu:

Catégories

Mes partenaires

Mots-clefs

Bonheur Clés combat construction de soi même Courage dépassement de soi Elan entraide Espoir estime de soi Fondation solide force goût de l'effort Grands espaces Larmes liberté Lumière mental montagne motivation Motivations Nouvelle vie objectif oxygène Préparation physique prévention de la récidive psychologie respect Respiration réflexion sensibiliser socialisation solidarité sourire Travail travail d'équipe vie Écriture écoute

Expédition au Spitzberg Arctique Mai 2015, une expédition sur les traces de l’ours polaire


Du 3 au 13 mai 2015, une belle aventure humaine réunira 3 personnes partageant le même sens du partage, d’entraide, du goût de l’effort du respect de soi et de l’autre … 10 jours d’aventure au Spitzberg avec Michel DROUET 46 ans non-voyant, Marion PIRARD 22 ans diabétique et moi-même 45 ans hémachromatosique.
En avril 2013, je suis partie seule avec un guide effectuer un repérage au Spitzberg pour notre future expédition de mai 2015…
Durant 10 jours, je me suis plongée dans les mêmes conditions que nous allons vivre prochainement avec Marion et Michel… L’île du Spitzberg ou encore appelé le Svalbard est un archipel de la Norvège situé à la limite de l’océan Arctique et de l’océan Atlantique, entre le Groenland à l’ouest, l’archipel François-Joseph à l’est et l’Europe continentale au sud. Le Svalbard est situé au-delà du cercle polaire arctique. À Longyearbyen, le soleil de minuit dure du 20 avril au 23 août et la nuit polaire du 26 octobre au 15 février. Le Spitzberg (ou, en norvégien, le Svalbard) est un archipel de l’Océan glacial arctique composé de quatre grandes îles et d’une multitude de petites îles d’un superficie totale d’environ 62 000 km², toutes plus ou moins couvertes de hautes montagnes et de glaciers. Terre solitaire et puissante, une beauté écorchée où l’homme est autorisé à juste laisser sa trace en respectant sa ligne de passage… Un seul maître sur cette île… l’ours polaire… il est à l’image de ce que représente l’aigle royal dans son royaume le ciel… L’ours polaire, une tête de peluche, des yeux ronds et noirs , un museau capable de flairer notre présence à 30 km, son corps ressemble à un sérac…
Cette aventure se veut un message d’espoir pour tous les autres… Une sensibilisation à l’importance de l’activité physique au travers d’un film réalisé lors de notre expédition. Une sensibilisation sur la banquise qui nous glisse sensiblement sous nos pieds et l’ours polaire qui un jour ne sortira plus de sa tanière. Une empreinte ineffaçable, une merveilleuse leçon de vie pour toutes ces personnes touchées par le handicap de la non-voyance et de la maladie. Et une transmission de vraies valeurs à nous tous.
Notre parcours: nous partons de Longyearbyen avec une traversée en bateau de l’Isfjord. Ensuite progressivement nous commencerons notre lente ascension du glacier Esmark.  Cette progression nous conduira sur le plateau, là ou naissent les glaciers, jusqu’au fjord Saint-Jean. Nous évoluerons alors sur un terrain presque plat au milieu de montagnes presque noyées sous la glace. Un véritable désert polaire. Puis notre expédition se terminera en passant par la base Russe de Barenstburg qui est aujourd’hui une base abandonnée, pour ensuite remonter sur Longyearbyen.
Nous voulons, au travers de ce projet sur cette terre lointaine, montrer que la maladie ou le handicap ne nous rend pas différent des autres.
Notre expédition repose sur deux thématiques:
- L’une basée sur l’aspect médical (une étude médicale sera effectuée sur l’adaptation au grand froid et activité intense sur nos différentes maladies (Hémochromatose, Diabète et Rétinopathie)).
- La deuxième sur l’observation et la sensibilisation sur l’existence fragile de l’ours polaire et la banquise.

Commentaire

Commentaire par FEVRIER
Date 2 mai 2015 à 12 h 51 min

BRAVO…NAMASTEY…

Ecrire un commentaire

You need to login to post comments!